Dreamland Reborn • Afficher le sujet - Dies Irae

Dies Irae

Fanarts, Fanfics, demandes de bannières, et autres... Création, création, création !

Dies Irae

Message non lupar Kiel » 18 Juil 2019, 10:35

Une idée que j’avais déjà en tête, des bouts de nouvelles sur des personnes qui parfois se retrouvent devant leur miroir et parle à leur reflet.

1 : désillusion


Sommes nous déjà mort ? A la naissance, lorsqu’on nous arrache du ventre protecteur de notre mère. Lorsque l’oxygène terrestre empli nos poumons de feu et nous fait goûter à la souffrance pour la première fois de notre vie. Croyons nous vivre alors que nous voyons la mort à chaque coin de rue, à chaque tournant de notre brève existence ? Lorsque je vois la pluie battre furieusement le sol, j’ai envie de me jeter dessous et laisser les éléments frapper ma peau déjà nue. Lorsque j’écoute mes semblable, je me demande si j’appartiens à leur monde. Lorsque je les vois vivre, je me demande si cette vie m’appartient aussi. Lorsque je me regarde, je me demande si toi aussi, tu te poses les même question. Parfois je me pose cette question : vais-je un jour comprendre ce que les autres voient ? Je suis aveugle, incapable de voir à travers leurs yeux. Quand je regarde le ciel, je vois un vide. Lorsqu’ils regardent le ciel, ils voient du bleu. Lorsque je regarde l’horizon, je vois l’infini et la fin. Lorsqu’ils regardent l’horizon, ils voient plus loin et me décrivent des paysages. Lorsque je vois des fleurs, je vois la nature flétrissante. Et eux… ne voient que des couleurs vive, resplendissante.

-Et cela t’inspire la poésie, une chanson, une histoire.

Mais les histoires ne sont que le reflet des êtres humains. Tragique, sadique, et rempli de souffrance pour amuser ces regards ennuyés. Il faut torturer une âme, pour qu’elle soit digne de notre intérêt. A quoi bon le bonheur et la joie, lorsqu’un être empalé par ses propres tourments nous procure bien plus de satisfaction. Je n’ai rencontre aucun homme, aucune femme, qui soit capable de se séparer de la douleur.

-Tu dis que tout les Hommes cherchent le conflit ?

Quel intérêt à vivre, si la vie était calme, joyeuse et apaisante ? Quelle satisfaction de ressentir le bonheur, si on l’obtient sans effort ? La souffrance est l’opium de l’humanité. Une sensation exaltante, comme une drogue. On pourrait donner une utopie à l’humanité qu’elle la rejetterais. Comme si sa nature refusait de s’empiffrer de joie et de bonheur.

-Et c’est quoi le bonheur ?

J’en sais foutrement rien. Parfois j’aimerai que les gens autour de moi cesse de me faire gober toutes ces conneries sur ça. Ou me donnent des conseils sur la manière de vivre ma vie. Ce qui n’a aucun sens.

-Comment ?

Je ne sais pas.

-Comment ?

Je ne sais plus rien.

-Comment ?

Si je le savais, tu crois que je serais là en train de me parler à moi même ? Je suis sûr que les gens me prendraient pour un taré à me parler à moi-même. Ou me dirait que je suis un déséquilibré. C’est peut être le cas. Parfois j’ai l’impression d’oublier qui je suis, ou perdre de vue ce que je suis. Comme si je me retrouvais sur une barque au milieu de l’Océan. Les vagues immenses, ravageant la coque en bois sont mes doutes. Ma barque est ma coquille, mes défenses. Ce qui m’empêche de me noyer au fond du doute. L’orage est mes émotions, tumultueux, féroce, entraînant le doute sur ma coque. Et je me noie presque, mourant lentement de l’intérieur.

-Mais je suis toujours là.

Mais je suis toujours là. Pour combien de temps ?
Image
Image
Si tu lis ça, c'est que je t'ai fais perdre ton temps, et que tu m'as fait gagner le miens. Maintenant ouste, va jouer ailleurs.
(20:36:47) Théophrase_Mivrage: 1/4 de Whisky 1/4 de Pulco citron Quelques goute de sirop de sucre de canne et le reste de limonade.
La flemme est également un moyen d'expression...... Tu me fatigues l'esprit, va jouer ailleurs.
Trophée
1 / 4 / 10 / 23
Platine

.:. Phénix de Dreamland .:.

Or

.:. Chuitrod4rk .:.
.:. Ssssssssalut .:.
.:. Tropico .:.
.:. Finish Him ! .:.
.:. Agent élémentaire .:.

Argent

.:. Vétéran .:.
.:. Winner ! .:.
.:. Kikilaplusgrosse ? .:.
.:. Duc Obscur .:.
.:. 3 étoiles .:.
.:. L'amertume .:.
.:. Vive les couteaux ! .:.
.:. Par le pouvoir du crâne ancestral ! .:.
.:. Fan .:.
.:. Sauveteur .:.
.:. Berserk .:.
.:. Engagé .:.


Bronze

.:. Crôôôa .:.
.:. Naissance .:.
.:. T'es mort ! .:.
.:. Oups ! .:.
.:. Oh la belle bleue ! .:.
.:. Aïe ! .:.
.:. Galinette cendrée .:.
.:. 2 étoiles .:.
.:. C'est l'heure du dudududuel ! .:.
.:. Darwin .:.
.:. Patchwork .:.
.:. 2 en 1 .:.
.:. Foutu livre ! .:.
.:. 1 étoile .:.
.:. Grand Voyageur .:.
.:. Casse-noix .:.
.:. Noix .:.
.:. Dialogue de Sourd .:.
.:. Outillage .:.
.:. Couronne .:.
.:. KALINOU ! .:.
.:. Bon point .:.
.:. Toxique .:.
.:. Brûle mon cosmos ! .:.
Avatar de l’utilisateur
Kiel
Lemmings
Winner du Mag
 
Messages: 7244
Inscription: 30 Déc 2010, 19:39
Localisation: A l'intérieur
Nom du perso [Rp]: Kiel
Phobie/ Pouvoir: étiqueteur magique
Objet(s) magique(s): Une fleur
Groupe: Seul, comme d'ab

Re: Dies Irae

Message non lupar Kiel » 30 Juil 2019, 21:41

2 : Ennui


On dit que ceux qui ne ressentent sont déjà mort. Nos émotions se diluent, se perdent au loin là, dans l'abîme. Si les autres sont capable de donner un goût à un aliment, j'en suis incapable. Si quelqu'un peut écouter une musique et en apprécier la note, j'en suis incapable. Le monde dans lequel les autres vivent me semble fade, terne. Les couleurs ont depuis longtemps disparu, je ne vois que des nuances de gris et de noir. Les sons ont toutes la même note, les plats le même goût. La vie ressemble à un épisode passé en boucle à la télévision, comme ces vieilles séries de noël qu'on nous repassent chaque année. Il n'y a aucune différence. Nous nous levons, nous nous lavons pour la plupart, puis prenons notre premier repas. Chacun fait ce qu'il à a faire, et si certains ont un travail ou vont à l'école, c'est une routine qui s'installe. Même ceux qui ne font rien de leur journée laisse la routine s'encrer en eux. Au début c'est nouveau, c'est presque grisant même si au final c'est quelque chose de banal et pathétique. Puis rapidement cela devient lassant, répétitif. Avant même que vous ne vous en rendez compte, vous commencer à perdre cette petite étincelle qui faisait de vos journées une nouvelle aventure. Puis vous vous rendez compte qu'il ne s'agissait que d'une illusion, une façon de se persuader que vous pouvez faire quelque chose de nouveau et de stimulant. Mais la réalité nous rattrape.

*Tic tac. Tic tac.*


Je laisse passer les heures. Peu importe comment, peu importe quand. Si je ne travaille pas, je me contente de perdre mon temps comme beaucoup d'autres avant moi. Étrangement, perdre du temps semble prendre plus de sens que d'essayer de faire quelque chose de mes journées. Pratiquer l'art me semble inutile, car mon œuvre reflétera cette vie qui m'étouffe. Terne, sans couleur et sans saveur. Des traits noirs, avec des reflets de gris. Peut être que mon dessin ressemblera à quelque chose, peut être que ma peinture aura un sens. Mais la compléter ne m'apportera ni satisfaction, ni plaisir. Chanter ne fera qu'affaiblir ma voix, et ma volonté. Montrant les reflets de mon état pathétique. Faire du sport ? Ma motivation est aussi mauvaise que je suis bon à m'occuper.

-J'ai la flemme de parler.

Ouais, moi aussi. Mais je me dis que je perds mon temps à philosopher avec moi même. J'ai sommeil, mais je ne parviens pas à dormir. C'est étrange, cet état qui vous plonge dans une torpeur mais vous empêche de sombrer entièrement dans l'inconscience. Je rêve parfois que mon corps se fige, et que ma conscience s'efface lentement. Que mes émotions se vident et que mon fardeau disparaisse.

-Autrement dit ?

Je suis déjà une coquille vide. Parfois, je vais voir des gens, et j'apprends à simuler des émotions. Ce qui n'est pas difficile, j'ai une bonne mémoire. Je sais quand il faut sourire, quand il faut rire, quand il faut être joyeux. Mais aussi quand je dois être triste ou en colère. J'ai eu cette couleur par le passé. Je me demande comment j'en suis arrivé là. La maturité ? Le fait que je sois devenu adulte ? Ou alors la réalité dans laquelle nous vivons ? Sa fatalité... la perspective que nous ne sommes rien, et que nos veines tentatives de résister à notre condition se révélera vaine une fois notre corps brisé. Honnêtement, je m'en fout complètement. C'est pas important de toute façon.

-Il y a quelque chose de reposant à parler. Se parler.

Ouais, on devrait faire ça plus souvent. Je devrais me lever et faire quelque chose. Mais je n'ai ni l'envie, ni la motivation. Je suppose que je me lèverais lorsque mon corps reprendra ses droits.
Image
Image
Si tu lis ça, c'est que je t'ai fais perdre ton temps, et que tu m'as fait gagner le miens. Maintenant ouste, va jouer ailleurs.
(20:36:47) Théophrase_Mivrage: 1/4 de Whisky 1/4 de Pulco citron Quelques goute de sirop de sucre de canne et le reste de limonade.
La flemme est également un moyen d'expression...... Tu me fatigues l'esprit, va jouer ailleurs.
Trophée
1 / 4 / 10 / 23
Platine

.:. Phénix de Dreamland .:.

Or

.:. Chuitrod4rk .:.
.:. Ssssssssalut .:.
.:. Tropico .:.
.:. Finish Him ! .:.
.:. Agent élémentaire .:.

Argent

.:. Vétéran .:.
.:. Winner ! .:.
.:. Kikilaplusgrosse ? .:.
.:. Duc Obscur .:.
.:. 3 étoiles .:.
.:. L'amertume .:.
.:. Vive les couteaux ! .:.
.:. Par le pouvoir du crâne ancestral ! .:.
.:. Fan .:.
.:. Sauveteur .:.
.:. Berserk .:.
.:. Engagé .:.


Bronze

.:. Crôôôa .:.
.:. Naissance .:.
.:. T'es mort ! .:.
.:. Oups ! .:.
.:. Oh la belle bleue ! .:.
.:. Aïe ! .:.
.:. Galinette cendrée .:.
.:. 2 étoiles .:.
.:. C'est l'heure du dudududuel ! .:.
.:. Darwin .:.
.:. Patchwork .:.
.:. 2 en 1 .:.
.:. Foutu livre ! .:.
.:. 1 étoile .:.
.:. Grand Voyageur .:.
.:. Casse-noix .:.
.:. Noix .:.
.:. Dialogue de Sourd .:.
.:. Outillage .:.
.:. Couronne .:.
.:. KALINOU ! .:.
.:. Bon point .:.
.:. Toxique .:.
.:. Brûle mon cosmos ! .:.
Avatar de l’utilisateur
Kiel
Lemmings
Winner du Mag
 
Messages: 7244
Inscription: 30 Déc 2010, 19:39
Localisation: A l'intérieur
Nom du perso [Rp]: Kiel
Phobie/ Pouvoir: étiqueteur magique
Objet(s) magique(s): Une fleur
Groupe: Seul, comme d'ab


Retourner vers Le repaire de Sabba [Galeries, Arts & co]

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité