Dreamland Reborn • Afficher le sujet - Fiche de Sivolk

Fiche de Sivolk

Tous les détails à propos du Rp' ainsi que les fiches de personnage.

Fiche de Sivolk

Message non lupar Sivolk » 25 Nov 2013, 20:50

Pseudo: Sivolk

Âge: 21ans

Ville: Dunkerque

Activité: étudiant

Phobie: 1) Agalmatorémaphobe (Peur des Statues)
2) Peur d'être Pauvre

Aime: Son ordinateur, ses amis, la logique mais par dessus tout son imagination

Déteste: L’incompréhension, l'illogisme et les maths

Récapitulatif des nuits
Dernière édition par Sivolk le 02 Oct 2014, 15:10, édité 1 fois.
Mon Voyage à Dreamland




Trophées
Fan
Vétéran
Sauveteur


PPDA
Oups !
1 étoile
Couronne
Naissance
T'es mort !
Tu veux être mon ami ?
C'est l'heure du dudududuel !
PNJ
Avatar de l’utilisateur
Sivolk
Voyageur du Flood
 
Messages: 115
Inscription: 27 Juil 2013, 19:55
Nom du perso [Rp]: Sivolk
Groupe: Daydreamers
Classement [Rp]: Hors Classement

Re: Fiche de Sivolk

Message non lupar Sivolk » 25 Nov 2013, 20:58

« En route pour la maison hantée ! » Dit Sivolk, un étudiant en Droit. Il était dans un bus qui l'amenait, lui et sa classe, à la visite d'un musée.

Là bas se cache, des êtres créés par les humains ressemblant au humain, des êtres qui pouvaient murmurer. Discuter entre eux. Et même se déplacer.
Il franchi l'entrée du musée ; une porte tournante qui disait nul retour en arrière.

Sivolk est une personne qui semble de prime à bord timide et peureuse mais quand on discute avec lui il s'ouvre et dévoile une autre facette de sa personnalité. Il est cependant persuadé que nous ne sommes pas seul dans ce monde et que des êtres se cache parmi les humains pour mieux nous conquérir.

« Tout va bien tu as l'air pâle ... » dit un élève de sa classe mais pas n'importe lequel, le beau gosse du lycée. Grand et bien bâti, ayant une peau lisse et claire, étant toujours soucieux des autres, un ami qui m'est important et chère à mes yeux. Mais Sivolk avait ses souvenirs un peu flou, comme si il rêvait. Un rêve aussi réel impossible ...
Il était resté bloqué fixant la porte par laquelle ils étaient tous arrivés.

« Je vais bien, c'est juste que je suis pas à l'aise dans ces lieux » dit il d'une toute petite voix.
« Ne t'inquiète pas nous sommes là moi et les autres »dit un autre de ses camardes.
Ses camardes de classe … Il était arrivé dans une classe de surdoués cette année, tous ayant sois la grâce et la carrure d'un top modèle, la beauté et l’élégance d'une princesse ou intelligence et le QI d'Einstein ...

C'est le moment ou les billets sont distribués à chaque étudiant pour rentré dans le musée. Chaque billet qui s'arrachait devant moi sonner comme un ticket pour les enfers. Avant même qu'il puisse réagir, la personne devant lui arracha le billet de ses mains et le donna au contrôleur. Forcé et résigné, il avança dans la gueule de la bête.

Premier lieu: la Préhistoire.
Sa classe était captivé par ce que disait le guide mais en suivant les yeux des étudiants, tous se dirigeait vers la reconstitution des hommes préhistoriques. Ils étaient fait de plastique ou de métal. Leur fascination dérangeait notre jeune étudiant qui avait la trouille de reconstitution comme celle là. On dirait qu'ils sont vivants se dit il au plus profond de son être et cela le terrifiait. Il alla se coller à son copain. Mais plus il avançait plus sa mémoire était confus. Il savait juste qu'ils étaient amis c'est tout.

L’ Antiquité : La salle de tous ses cauchemars.
Il avançait coller à ses camarades, dévisageant les milliers de statues qui le regardait.

« Tu as vu on dirait qu'ils te regardent tous Sivolk » dit un autre en blaguant. Mais certains de ses camarades avaient lancé des regards noirs au blagueur.

Le guide arrêta le groupe devant une statut en particulier. Celle d'une femme au corps de serpent et au cheveux de serpent. Méduse, l'une des trois gorgones qui avaient le pouvoir de transformer se qu'elle regardait en pierre.
Là, Sivolk ne pu remarquer que l'attention que tout le monde porter à l'histoire. Il errait parmi ces camarades qui ne bougeaient pas d'un cil. La peur l'envahit quand un main se posa sur son épaule.

« Tout va bien ? » dit son ami avec un regard qui vous ferait hérissait le poil.
Il fit signe que oui et le groupe avança.

Enfin, il arriva en tête de fil vers se qu'il le motivé depuis le début : La réplique de la galerie des glaces de Versailles.
Il était tellement content qu'il s'arrêta net pour se regarder dans le miroir !

« Ahhhhhhhhhhhhhhhhh !!!! » cria une fille de sa classe.

En effet, elle était rentrée dans le jeune homme et se retrouvé par terre protégeant son visage et plus précisément son nez. Près de son pied, il y avait un caillou. Il le pris dans ces mains et en le retournant, il s’aperçut que c'était un nez, le nez de la fille.

En regardant dans la glace, il vit la véritable apparence de la fille. Un corps sculpté dans le pierre, poli et finement détaillé. En regardant, derrière lui, tout le monde le regardait.
Certains couraient, non pas vers la fille mais vers lui. Le sol tremblait, des empreintes de pas se formait dans le parquet.
Pris de peur, il commença à sangloter tout en levant la tête. Là il n'y avait plus de toit. Seulement une immense statue qui le regardait. Sa main tendu vers lui, il y avait des fils qui étaient reliés à lui.

« Les êtres de chair n'ont pas de place dans notre monde » disait il pendant que tous ces camarades de classe se groupé autour de lui : Des êtres de pierre de toutes les couleurs qui me fixait.
Il était pétrifier, pas seulement de terreur, mais ses jambes se transformaient petit à petit en pierre comme dans le mythe de Méduse.

Il devenait une statue.

 Je refuse d'être une statue se dit il en son fort intérieur.

Mais il avait beau prié, cela ne lui amenait à rien. Il ne restait plus que son visage et en regardant le géant il reconnu son propre visage.

« Tu me ressembles peut être mais jamais tu sera moi ! » Dit il d'une voix forte pour que tout le monde l'entende.

Devenu une statue, il fut surpris qu'il pouvait encore penser.
Bouge, Bouge, Bouge !! pria t'il.
Il ouvrit ses yeux. Ils étaient dans sa chambre, allongé dans son lit, le corps lourd.
Une nouvelle résolution est née en lui.
Peu importe qu'il soit une statue ou tout autre chose, il restera lui même, Sivolk.
Mon Voyage à Dreamland




Trophées
Fan
Vétéran
Sauveteur


PPDA
Oups !
1 étoile
Couronne
Naissance
T'es mort !
Tu veux être mon ami ?
C'est l'heure du dudududuel !
PNJ
Avatar de l’utilisateur
Sivolk
Voyageur du Flood
 
Messages: 115
Inscription: 27 Juil 2013, 19:55
Nom du perso [Rp]: Sivolk
Groupe: Daydreamers
Classement [Rp]: Hors Classement

Re: Fiche de Sivolk

Message non lupar Père Castor » 29 Nov 2013, 02:14

[HRP: On est censé se jouer soi-même, je doute que tu sois à Tokyo ou que tu sois un jap' coquinou !]

Sivolk vient de vaincre sa phobie et devient un Voyageur de Dreamland !

Il obtient la capacité de changer son corps en pierre. Que ce soit de recouvrir simplement sa peau ou de transformer tout un membre en roc.

Qui sait ce jusqu'où il ira ?

Bienvenue à Dreamland !
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 17349
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable

Re: Fiche de Sivolk

Message non lupar Père Castor » 15 Juil 2014, 04:25

Sivolk est mort, tué par Ben le Voyageur du Temps, classé 1615 de la ligue B.

Il perd son statut de Voyageur et redevient rêveur.

Il doit éditer sa fiche pour rajouter une deuxième phobie qu'il pourra vaincre au bout de 5 Rp' Rêveur de 15 lignes minimum
Ces Rp's seront des Rp' où il n’interagira avec aucun personnage et où il fera des rêves classiques. La fréquence de post est limité à un rêve par jour IRL.

Passé ces 5 Rp's, il postera à la suite de ce message son nouveau combat de phobie (Nouvelle phobie donc)

Et il pourra redevenir Voyageur du Dreamland.
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 17349
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable

Re: Fiche de Sivolk

Message non lupar Sivolk » 02 Oct 2014, 15:05

Sivolk avait du mal à se réveiller ces temps ci, il avait toujours cette impression de ne pas rêver ou pour être exacte ne plus rêver. Dépossédé du monde des rêves, mort au combat pour une patrie, tout cela il avait oublié. Il fait ce même cauchemar chaque nuit.

Il ouvre ses yeux dans une chambre, sa chambre, avec des hommes en costard cravates, bâtis en "V", bloquant toutes les issues. D'autres, en salopette bleu, débardeur blanc sale et un casque de chantier jaune sur la tête, transportaient des meubles pour les évacuer de la pièce.

Soudain, un sumo le souleva de force et passa la porte de sa chambre pour l'assoir à une chaise et l'attacher à la taille laissant ainsi les bras libres mais les mains menottées. Devant lui, Bouddha dans un fauteuil si grand et majestueux, aux multiples pierres précieuses et aux brodures d'or et d'argent. Le contraste avec la pièce vidée de tous ses meubles était tel que les yeux de Sivolk ne pouvait que fixer l'imposant Bouddha, souriant comme un démon. Une de ses mains potelées pris la main de Sivolk doucement ne voulant point faire de mal avec ses bagues et bracelets de tout genre.

La même question, le même papier et le même ordre qui terrifiait notre protagoniste depuis des nuits.

Vas-tu, cette nuit, me rejoindre une nouvelle fois ? Signe !

Peur du pouvoir qu'a cette Homme-Dieu sur la vie de Sivolk, il signait sans réfléchir, promettant ainsi de lui rendre ce qui lui avait été pris. En revanche, Sivolk ne pensait pas qu'en se rebellant cette nuit, il aurait plus qu'il ne l'espérerait. C'est ainsi que vivant chaque nuit cette angoisse exponentielle d'être expulser, il prit les choses en main !

Sa peur était tellement grande, les gestes similaires nuit après nuit et étant à bout de nerf, il prit le stylo et l'enfonça dans la main de Bouddha qui hurla de douleur. Sivolk prit le contrat et le déchira en mille morceau, mettant fin à la malédiction, rajoutant de surcroît, ces paroles,

Prend tout ! Je n'en veux plus ! Si ma vie sera de mendier alors je le deviendrai, mais je resterai libre et loin des types de ton genre !

Pendant que la sécurité le soulevait, un crachât s'abattit sur la face du Propriétaire, le mettant ainsi en rogne. Il se leva énergiquement malgré sa carrure, propulsa ses gardes du corps d'un revers de la main et attrapa Sivolk par le cou, le surélevant ainsi.

Dans ce cas, vas mendier dans l'autre monde, moins que rien !

Il jeta Sivolk si violemment à travers la vitre qu'elle se brisa en mille morceaux. Sivolk tomba au sol, des débris de verre autour de lui mais avec le sourire aux lèvres. Il était maintenant libre de ce tyran, libéré de ce cauchemar, de ce monstre qui le tourmentait. Même si il n'avait plus de logement, plus de travail, plus un sou, cela lui importait peu. Il prendrait son destin en main.

Mais ce qu'il ne savait pas, c'est qu'une chose lui avait été rendu, le monde de Dreamland !
Mon Voyage à Dreamland




Trophées
Fan
Vétéran
Sauveteur


PPDA
Oups !
1 étoile
Couronne
Naissance
T'es mort !
Tu veux être mon ami ?
C'est l'heure du dudududuel !
PNJ
Avatar de l’utilisateur
Sivolk
Voyageur du Flood
 
Messages: 115
Inscription: 27 Juil 2013, 19:55
Nom du perso [Rp]: Sivolk
Groupe: Daydreamers
Classement [Rp]: Hors Classement

Re: Fiche de Sivolk

Message non lupar Père Castor » 03 Oct 2014, 16:24

Sivolk vient de vaincre sa phobie de Dreamland

Il devient un Voyageur de la richesse.

Il obtient les golden-arms.

Bienvenue à Dreamland
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 17349
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable


Retourner vers Relouland [Règles, Présentations Rp' & Fiches perso']

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité