Dreamland Reborn • Afficher le sujet - Simon

Simon

Tous les détails à propos du Rp' ainsi que les fiches de personnage.

Re: Simon

Message non lupar Père Castor » 13 Oct 2015, 00:01

Simon vient de vaincre sa phobie, il devient un nouveau Voyageur de Dreamland !

Il obtient le pouvoir de la volonté !

Sa volonté de fer lui permettra de se relever de quasiment toutes les situations ! Rien ne l'arrête même s'il a perdu ses 5 sens !

(Le contrat permet l'appel de voix féminine dans sa tête pour lui demander de continuer le combat pour la paix et les petits oiseaux, mais c'est pas obligatoire).

Bienvenue à Dreamland !
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 16982
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable

Re: Simon

Message non lupar Père Castor » 03 Avr 2016, 20:52

Simon est mort, éviscéré par Turon, alors classé 13365 de la ligue M

Il perd son statut de Voyageur et redevient rêveur.

Il doit éditer sa fiche pour rajouter une nouvelle phobie qu'il pourra vaincre au bout de 5 Rp' Rêveur de 30 lignes minimum
Ces Rp's seront des Rp' où il n’interagira avec aucun personnage et où il fera des rêves classiques. La fréquence de post est limité à un rêve par jour IRL.

Passé ces 5 Rp's, il postera à la suite de ce message son nouveau combat de phobie (Nouvelle phobie donc)

Et il pourra redevenir Voyageur du Dreamland.
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 16982
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable

Re: Simon

Message non lupar Black-Sheep » 07 Avr 2016, 21:58

Certaines peurs peuvent sembler irraisonné.
Simon avait peur des chats.
Il lui arrivait de trembler face un simple chaton.
Il avait oublié depuis longtemps l'origine de cette étrange phobie. Mais elle ne l'avait jamais quitté.
Parfois, il rêvait qu'une horde de ces félins le poursuivait dans ses rêves. Et elle le rattrapait toujours. Il se réveillait hurlant de peur.

Et ce soir, encore...

C'était une belle nuit.
Simon était allongé sur le toit de sa maison. C'était le meilleur endroit pour regarder la lune. Ce soir encore, elle était pleine. La vision de l'astre blanc lui apportait une sorte de paix intérieure. Il se sentait à des lieux de l'agitation de la ville au sol. Il respira une grande bouffée d'air frais. Il ferma les yeux pour profiter du silence.
Il sentit quelque chose de doux et de chaud sur son ventre. Il fut surpris.
Il ouvrit ses paupières. Il vit une paire d'yeux briller dans le noir. Il n'arrivait plus à bouger. Les yeux se rapprochaient. C'était un chaton. Un petit chaton tout mignon. Simon était paralysé par la peur.

- Non reste ici. Ne bouge pas. Non. N'avance pas. N'AVANCE PAS !

Le jeune chat ignora sa supplique. Il s'approcha doucement. Lentement. Surement. Une goutte de sueur perla sur le front de Simon. Le chaton était à deux centimètres de son visage.

- AH ! DÉGAGE ! DÉGAGE ! DÉGAGE !

Nullement effrayé par les hurlements de terreur du jeune homme, le chaton fit le dos rond et feula. Il sortit les griffes et fit une balafre sur le visage de Simon.
Le jeune homme retrouva sa mobilité. Il essaya de chasser l'objet de sa peur mais le chaton lui mordit la main jusqu'au sang.
Il se releva couvert de sueur. Le chaton sauta sur le côté avec agilité
Il regarda sa main ensanglantée en tremblant. Autour de lui, des dizaines de félins l’entouraient.
Ce soir, tous les chats s'étaient donné rendez-vous pour lui.
Des petits des gros. Des ébouriffés. Des biens peignés. Des mâles. Des femelles. Des jeunes. Des plus vieux. Des racés. Des chats de gouttière. Des chats sauvages. Et des plus civilisé. Tous étaient venus pour Simon.

Il essaya de fuir en sautant de toit en toit. Mais il n'avait pas l'agilité de ses poursuivants. Il finit par manquer un de ses sauts. Il parvint à se rattraper in extremis. Il essaya de se hisser avec sa main valide.
Un énorme chat borgne se tenait sur le rebord.

- Miaw.

Simon voulut hurler mais aucun son ne sortis de sa gorge. Le chat dégaina une griffe et la planta dans le bras de Simon. Il lâcha prise. Il chut.

Les larmes coulaient sur son visage. Des poubelles avaient amortis sa chute. Il n'était pas encore mort. Le feulement d'un millier de félin déchira la nuit.
Les chats l’avaient retrouvé. C'était la fin.
Il essaya de se mettre debout en tremblant. Les chats miaulèrent d'une même voix.
Sa vue s'embrouilla sous l'effet de la peur.

- Miaw.

Un jeune chat noir fut le premier à donner l’assaut. Il sauta au visage de Simon qui tomba à la renverse. Le reste de la horde suivis.
Ses mains s'enfonçait dans une marre de poils. Partout où ils le pouvaient, les chats le griffaient et le mordaient. Il pissait le sang de partout. Il voulut hurler. Mais un chat lui mordit la langue. Le sang coulait de ses blessures. Il sentit faiblir.

Une autre nuit, il se serait réveillé en sueur.

Mais pas cette fois. Quelque chose se produisit. Il trouva la force de se battre.
Il saisit un jeune chaton tout roux et le projeta sur les autres. Surpris, les chats stoppèrent leur assaut. Il fit un effort surhumain pour se relever en dépit de la horde de poil qui le submergeait. Il se jeta contre les murs pour faire lâcher prise aux félins qui s’accrochaient à lui. Il frappait partout où il pouvait. Les chats hurlaient de douleur alors que Simon se démenait comme un forcené.

Le jeune homme regardait le ciel. La lune lui éclairait le sang versé lors de la bataille. Les chats avaient été mis en déroute. Simon avait gagné. Il sourit.
C'était décidément une belle nuit.
Simon 007

Trophée
Phénix de Dreamland
Agent élémentaire
Défense

Triple-Attaque
Vétéran
Engagé

Naissance
C'est l'heure du dudududuel !
T'es mort !
Darwin
Grand Voyageur
Dialogue de Sourd
Aïe !
Casse-noix
2 en 1
1 étoile
Try Again
Foutu livre !
Outillage
Oh la belle bleue !
Galinette cendrée
Service civique
Collation
Patchwork
Bon point
Chrysanthème
2 étoiles


Avatar créer à partir de renders-graphique.fr . Merci à Tenshirok.
Avatar de l’utilisateur
Black-Sheep
Clé des Flood
 
Messages: 1152
Inscription: 17 Juin 2014, 10:08
Localisation: Un peu moins à l'ouest
Nom du perso [Rp]: Simon
Phobie/ Pouvoir: Elémentaire de la foudre

Re: Simon

Message non lupar Père Castor » 12 Avr 2016, 23:53

Simon vient de vaincre sa phobie, il devient à nouveau Voyageur de Dreamland.

Il devient un copiste félin.

Voilà.

Bienvenue à Dreamland.
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 16982
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable

Re: Simon

Message non lupar Père Castor » 24 Sep 2016, 01:52

Simon est mort, One-Shoté par un coup de clé à molette rageur de la part d'Adèle, alors classée 596 de la ligue M.

Il perd son statut de Voyageur et redevient rêveur.

Il doit éditer sa fiche pour rajouter une nouvelle phobie qu'il pourra vaincre au bout de 5 Rp' Rêveur de 35 lignes minimum
Ces Rp's seront des Rp' où il n’interagira avec aucun personnage et où il fera des rêves classiques. La fréquence de post est limité à un rêve par jour IRL.

Passé ces 5 Rp's, il postera à la suite de ce message son nouveau combat de phobie (Nouvelle phobie donc)

Et il pourra redevenir Voyageur du Dreamland.
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 16982
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable

Re: Simon

Message non lupar Black-Sheep » 28 Sep 2016, 21:18

J'ouvris les yeux.
La douleur parcourait mon corps et ma vue était trouble.
C'était la merde.

Je regardais autour de moi. Une pièce fermée. Des Junkie complètement pété en plein trip. Putain, qu'est-ce qu'il m'était arrivée ?

J'ai tenté de me relever. Mauvaise idée. Mes tripes n'étaient pas d'accord. Je vomis. Encore. Et encore. Et encore.
Et merde. Maintenant mes fringues sont couvertes de vomis.

Je me suis appuyé sur un mur pour me relever. Un des Junkie se mis à gesticuler par terre, une seringue enfoncée dans le bras. Il était en pleine crise de delirium. Je sais pas ce qu'il avait pris, mais c'était de la bonne. Il ressemblait plus à un zombie qu'à un être humain.
À ma grande surprise, je pouvais encore vomir.

Mon corps me faisait de plus en plus mal. Ma tête me lançait. Comme si j'avais besoin de quelque chose. J'avais besoin d'air.

Je me précipitais tant bien que mal vers la porte. Elle était fermée. Je secouais la poignée. Je commençais à paniquer.
Le gout du vomi dans ma bouche...
Mon corps qui hurlait de douleur...
Ma tête sur le point d'exploser...
J'entendais les battements de mon cœur. Il frappait toujours plus fort contre ma poitrine comme s'il voulait sortir.

- ARRRRRRH !!!

Je me jetais sur la porte de toutes mes forces. Une porte en fer blindé. Elle sortie de ses gonds du premier coup.
J'avais la sensation de ne plus être moi.
Je respirais l'air frais. Il me brûla la gorge.

- Vous ne devriez pas sortir.

Je me retournais. Un homme se tenait devant moi. Il avait l'air bizarre.

- Qu'est ce que vous m'avez fait ?

Ma voix était beaucoup trop violente par rapport à mon état. J'avais l'impression que mon corps me hurlait qu'il avait besoin de quelque chose. Mais de quoi ?

- Hehe !

L'individu fixa mon bras droit du regard. Qu'est-ce qui le faisait rire ?
Je jetais un œil. Il y avait un trou. La marque d'une seringue. Ma tête recommença à me lancer. Elle me hurlait qu'elle en avait besoin aussi.

- On t'a drogué.

Je vomis à nouveau. Certains s’émerveillent de la quantité de sang que peut contenir un corps humain. Moi, c'était plutôt la capacité à me vider autant qui me surprenait.
Ma tête et mon corps me lançaient...

- Qu'est-ce qui arrive à mon corps putain ?

- Tu es en état de manque. Tu as besoin d'une nouvelle dose.

Il sortie une seringue remplie d'un liquide étrange. C’ÉTAIT CA ! C’ÉTAIT CA DONT J'AVAIS BESOIN !

- Je vais me l'injecter moi-même !

Je me précipitais sur la seringue tel un affamé sur un paquet de biscuits. J'enfonçais la seringue dans ma veine et laissais le produit s'écouler dans mes veines. Je sentis soudain une incroyable sensation de puissance. Mon corps redevenaient fort, mes idées redevenaient clair.
Je respirais bruyamment. Mon corps, ma tête. Ils en réclamaient encore plus.

- Encore. Encore ! ENCORE !

Le type souris et remplit à nouveau la seringue.
Pas sure que ce soit très sain mais je m'en foutais. Je me jetais sur lui avec une force qui me surpris moi-même et lui collait un grand pain dans la gueule avant de m'emparer de la seringue. Il s'effondra.

Je plantais la seringue à nouveau. Mon corps la réclamait ! Il en avait besoin !
Il en avait besoin ?

Mon bras était tout gris. Je n'avais jamais touché à la drogue de ma vie. Je me disais que c'était quelque chose de beaucoup trop dangereux.
Et maintenant...

Je tenais la seringue à deux centimètres de mon bras. Je ne devais pas... Je ne devais pas...
Mais j'en avais besoin ?
Mes pensées étaient confuses. Mon corps et ma tête recommencèrent à réclamer leur dose.
Mon bras commença à bouger tout seul. Mon corps bougeait tout seul. J'avais peur. Je regardais mon corps bougé en mode automatique. J'étais terrifié.
La seringue se planta dans mon bras. Mon pouce se prépara à l'injection. J'étais vraiment esclave de leur saloperie ?

Non...
Je devais...

- J'en ai besoin....

Non...
Je dois...

- J'EN AI BESOIN ! ELLE ME REND PLUS FORT ! TOUJOURS PLUS !

Mon corps ne m’obéissait plus. Elle avait gagné.
J'étais son esclave.
Et pourtant.
Au plus profond de moi.
Je sentais que je pouvais lutter. Je luttais ! De toutes mes forces !
Je ne me laisserais pas faire !

- JE NE SERAIT PAS TON ESCLAVE !

J'arrachais la seringue et la briser avec ce qu'il me restait de force. J'avais réussi...
J'avais... mal.
Les débris de verre dans la main.

- Aie.

Ensuite j'ai vomi.
Simon 007

Trophée
Phénix de Dreamland
Agent élémentaire
Défense

Triple-Attaque
Vétéran
Engagé

Naissance
C'est l'heure du dudududuel !
T'es mort !
Darwin
Grand Voyageur
Dialogue de Sourd
Aïe !
Casse-noix
2 en 1
1 étoile
Try Again
Foutu livre !
Outillage
Oh la belle bleue !
Galinette cendrée
Service civique
Collation
Patchwork
Bon point
Chrysanthème
2 étoiles


Avatar créer à partir de renders-graphique.fr . Merci à Tenshirok.
Avatar de l’utilisateur
Black-Sheep
Clé des Flood
 
Messages: 1152
Inscription: 17 Juin 2014, 10:08
Localisation: Un peu moins à l'ouest
Nom du perso [Rp]: Simon
Phobie/ Pouvoir: Elémentaire de la foudre

Re: Simon

Message non lupar Père Castor » 29 Sep 2016, 10:47

Meh...

Simon a vaincu sa dépendance à la drogue pendant ce rêve.

Mais en aucun cas une phobie.

C'est dommage.
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 16982
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable

Re: Simon

Message non lupar Black-Sheep » 30 Sep 2016, 19:13

entrée 1 :

Je me suis réveillé au milieu d'un désert.
Le soleil m'aveugle et le sable s'infiltre dans mes vêtements pour me brûler la peau. Il n'y a rien à perte de vue. J'espère ne pas tourner en rond.
Je ne sais pas ce que je fais là, j'ai peur. Je veux rentrer chez moi.

Un point positif. J'ai trouvé ce carnet pour noter mes pensées. Cela m’empêchera peut-être de devenir fous.

entrée 2 :

Il n'y a pas de nuit !
J'ai marché toute la journée et le soleil n'a pas changé de position. Toujours au zénith.
L'air est si sec. Ma gorge me brûle. Curieusement, je ne sens pas la soif ni la fatigue. Juste la peur.

entrée 3 :

J'ai essayé de trouver un endroit sombre pour me rafraîchir. Après des jours, peut-être des années ? à marcher, j'ai trouvé des rochers.
Mais alors que je m'allongeais à l'ombre, elle a disparu. Je pourrais jurer que le soleil s'est déplacé pour dissiper l'ombre.
J'ai peur. Qu'est-ce qui m'arrive ?
Est ce que je suis en train de devenir fous ?

entrée 4 :

Je pourrais jurer que ce foutu soleil se moque de moi.
Je pourrais jurer qu'il sourit alors qu'il me brûle les yeux.
Je pourrais jurer que j'entends son rire alors que je marche dans ce désert infini.

entrée 5 :

Je veux juste m'échapper. J'ai essayé de m'arrêter et de fermer les yeux. Et de me laisser partir.
Le soleil m'a brûlé les paupières.
Je suis condamné à garder les yeux les yeux grands ouverts et à regarder ce désert cauchemardesque pour toujours.

entrée 6 :

Aujourd'hui, j'ai essayé de mettre les mains devants les yeux pour ne plus voir ce cauchemar.
Ma peau était tellement desséchée qu'elle se craquelait.
Je ne peux pas m'imposer cette vision.

entrée 7 :

D'une certaines manière, ce soleil me guide. Il est toujours devant moi.
Ainsi, je ne tourne pas en rond.
Comme s'il me guidait vers une certaines destination.
J'ai peur.

entrée 8 :

J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur.
J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur.
J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur. J'ai peur.
Ma peur se transforme en terreur.
Je veux rentrer chez moi.

entrée 9 :

Le sable est si brûlant sous mes pieds. Je me souviens du sable des plages chez moi. Je me souviens de la douceur de l'eau.
Je veux rentrer chez moi.

entrée 10 :

J'ai été pris dans une tempête de sable.
Le sable entre dans ma gorge. Il me pique les yeux. Il déchire mes vêtements.
Au moins, je ne vois pas plus ce foutu soleil. Il ne peut plus se moquer de moi.
Mais j'ai toujours peur.
Je suis de plus en plus désespéré. Est-ce que j'arriverais à rentrer chez moi un jour ? Est-ce que ce désert à une fin ?
Non.
Je dois rester déterminé.

entrée 11 :

Est-ce que je suis mort ? Est-ce que je suis en enfer ? Est-ce que je suis en train d’expier mes crimes en marchand dans ce désert ?
Qu'est-ce que j'ai faits de mal pour mériter ça ?

entrée 12 :

Parfois je tombe sur des ruines.
Est-ce que des gens vivaient ici avant ?
Parfois je trouve un cadavre desséché.
Est-ce que je vais finir comme ça aussi ?

J'ai trouvé ce vieux projecteur. Je l'ai allumé. Il diffusait une image d'un océan infinie. J'ai essayé de le toucher mais je n'ai fait que me cogner contre les murs brûlants.
Je jure que j'entends ce satané soleil se moquer de moi.
J'ai peur. Je veux rentrer chez moi.

entrée 13 :

Ce désert consume mon âme. Je le sens. Je voudrais hurler de peur, mais les mots ne sortent pas. Ma gorge est trop sèche.
Ou alors je suis perdu depuis si longtemps que si je ne sais plus parler.

entrée 14 :

J'ai réussi à parler !
Ma voix avait tellement changé qu'elle m'a fait peur.

entrée 15 :

Je ne m'arrête même plus lors des tempêtes de sable. Je n'ai même plus peur de mourir. N'importe quoi plutôt que de rester prisonnier de ce cauchemar pour l'éternité.

entrée 16 :

Parfois je vois des ombres m'observer. Je sais qu'ils ne sont pas réels. Juste ce foutu désert qui se moque de moi.

entrée 17 :

J'ai l'impression je marche depuis des milliers d'années.
Parfois, je me demande si ce désert n'est pas une allégorie du temps qui s'écoule à l'infinie ?

Non.
C'est juste un cauchemar sans fin.

entrée 18 :

Je ne suis pas seul dans ce désert.
Parfois je sens le sol trembler.
Et après je vois une sorte de vers géant sortir sa tête pleine de dents.
En temps normal je me serais enfui.
Mais à quoi bon.
Et puis, ils n'ont pas l'air de s'intéresser à moi.
Ça me change du sable, des rochers, et de ce foutu soleil.

entrée 19 :

Je vois une ville en ruine plus grande que les autres. D'habitude, c'est juste une maison, un hameau, au pire un village.
Je crois que je la connaît.
Le soleil semble s'être arrêté. Au-dessus.
Je dois y aller. Je dois savoir.

Je suis terrifié.

entrée 20 :

J'ai finalement atteint la ville. J'ai trouvé quelques squelettes desséchés..
Plus que d'habitude.

J'ai buté contre une plaque de métal. Elle était abîmée par l'éternité.
Je vais m'arrêter pour la déchiffrer.
J'ai si peur.

entrée 21 :

Je l'ai déchiffré.
M_A_R_S_E_I_L_L_E
Ma ville. Réduite en ruine.
Ce n'est pas un autre monde.
C'est mon monde. Réduit à un désert cauchemardesque et infini.
Je n'en peut plus.
Il n'y a plus d’espoir.
Mes pires peurs sont devenus réalité.
Ce cauchemar ne s'arrêtera jamais.


J'ai fermé le carnet. À quoi bon le mettre à jour ? Il n'y a que moi, le désert, et ce foutus soleil.
Et aussi les vers des sables. Mais je doute qu'ils sachent lire.
Il ne me restait plus que la peur. Je voulais pleurer, mais mes yeux étaient trop desséchés. J'étais juste une carcasse desséchée avec une petite âme qui continuait à s'agiter à l'intérieur.

- Merde. Merde. Merde.

Ma voix était méconnaissable après tout ce temps passé dans le désert.
Toutes mes peurs et tous mes cauchemars étaient devenue réalité.
Le soleil devenait de plus en plus chaud. Tout s'effaçait autour de moi. Il n'y avait plus que cette lumière aveuglante, la chaleur étouffante, et la sensation du sable brûlants sous mes pieds.
J'avais l'impression de faire face aux portes de l'enfer.
Le désert avait consommé ma peur et mon esprit. Il avait pris mon monde et mes espoirs.
Et il s’apprêtait à finir le boulot.

Mais, au plus profond de mon corps desséché, il y avait une âme. Une âme qui continuait de s'agiter. J'étais encore en vie.
La peur et la terreur m'avait consommé jusque ici.
Je...
JE....
JE NE ME LAISSERAIT PAS FAIRE !!!

- TU M'AS PRIS MON MONDE. TU M'AS PRIS CE QUE J'AIMAIS. MAIS TU NE ME PRENDRA PAS. JE NE TE LAISSERAIS PAS ME CONSUMER.

J'avais marché tête baissée face au désert. Mais soudain, je trouvais la force de me relever. Je ne le laisserais pas me consumer.
Je n'aurais plus peur.

- DISPARAÎT CAUCHEMARS !!!

La lumière redevint normale. La chaleur redevint supportable.
Le désert était toujours là.
Mais la peur avait disparu.


J'ouvris les yeux.
Je m'étais endormi en lisant un article d'une revue scientifique.

DÉSERTIFICATION. UN CONSTAT ALARMANT.

...
La prochaine fois je lirais One Piece avant d'aller me coucher.
Simon 007

Trophée
Phénix de Dreamland
Agent élémentaire
Défense

Triple-Attaque
Vétéran
Engagé

Naissance
C'est l'heure du dudududuel !
T'es mort !
Darwin
Grand Voyageur
Dialogue de Sourd
Aïe !
Casse-noix
2 en 1
1 étoile
Try Again
Foutu livre !
Outillage
Oh la belle bleue !
Galinette cendrée
Service civique
Collation
Patchwork
Bon point
Chrysanthème
2 étoiles


Avatar créer à partir de renders-graphique.fr . Merci à Tenshirok.
Avatar de l’utilisateur
Black-Sheep
Clé des Flood
 
Messages: 1152
Inscription: 17 Juin 2014, 10:08
Localisation: Un peu moins à l'ouest
Nom du perso [Rp]: Simon
Phobie/ Pouvoir: Elémentaire de la foudre

Re: Simon

Message non lupar Père Castor » 03 Oct 2016, 14:39

Simon vient de vaincre sa phobie, il devient à nouveau un Voyageur de Dreamland.

Il devient un homme-sable.

Bienvenue dans Dreamland.
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 16982
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable

Re: Simon

Message non lupar Père Castor » 25 Jan 2017, 19:23

Simon est mort, tué lachement par Gabriel, alors classé 12093 de la ligue M

Il perd son statut de Voyageur et redevient rêveur.

Il doit éditer sa fiche pour rajouter une nouvelle phobie qu'il pourra vaincre au bout de 5 Rp' Rêveur de 40 lignes minimum
Ces Rp's seront des Rp' où il n’interagira avec aucun personnage et où il fera des rêves classiques. La fréquence de post est limité à un rêve par jour IRL.

Passé ces 5 Rp's, il postera à la suite de ce message son nouveau combat de phobie (Nouvelle phobie donc)

Et il pourra redevenir Voyageur du Dreamland.
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 16982
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable

Re: Simon

Message non lupar Black-Sheep » 29 Jan 2017, 20:24

Simon ouvrit les yeux. Il se trouvait dans un genre de tour.
Devant lui, un panneau indiquait : MONTE !

La solution logique aurait été plutôt de sortir de la tour par la porte d'entrée, mais sans trop savoir pourquoi, il décida de suivre les instructions du panneau.
Il se dirigea vers les escaliers et commença à gravir les marches.
Il vit une fenêtre. Dehors, le ciel était noir, un orage se préparait. Il déglutit.

Un nouveau panneau indiquait : CONTINUE !

Il continua son ascension quand il entendit la porte d'entrée s'ouvrir.

- SIMON !

Une silhouette venait d’apparaître en bas des marches. C'était celle d'une jeune femme. Elle était entourée d'éclairs qui dansait autour d'elle. Elle jeta un regard au sommet de la tour et commença à monter les marches.
Simon la vis s'approcher, elle et ses éclaires.
Il commença à trembler et se mit à accélérer sa montée.

Il entendit le tonnerre tomber. L'orage commençait. Le bruit le paralysa un instant. Mais il sentit l'apparition s'approcher de lui et le danger imminent lui redonna la force d'avancer.

Un autre panneau. On pouvait lire : NE T'ARRÊTE PAS !

- SIMON !

L’intéressé ne s’arrêta pas. Il ne se demandait pas comment cette créature connaissait son nom, ni ce qu'elle lui voulait. Tout ce qui lui importait, c'était de s'éloigner de ses éclaires le plus vite possible.

La foudre traversa le mur et passa juste devant Simon. Il eut un moment de recul. La peur le fit tomber à genoux. Des larmes coulaient de ses yeux. Il voudrait pouvoir se cacher. Il voudrait être ailleurs. Il voudrait que ça s’arrête. Mais la foudre continua de tomber. Dehors. A l’intérieur de la tour. Partout. Et la créature s'approchait encore.

- SIMON !

Il ne pouvait pas s'arrêter. Rassemblement ce qui lui restait de force, il continua de monter en se bouchant les oreilles pour ne pas entendre la foudre qui tombait et la créature qui l’appelait.

Il y avait un nouveau panneau. Quelqu'un avait écrit : TU Y EST PRESQUE !

Simon continua. Il ferma les yeux pour ne plus voir la foudre tomber autour de lui et laissa ses pieds le guider. Il finit par buter contre une porte.
Il y avait encore d'autres panneau : PAR ICI ! OUVRE ! TU ES ARRIVÉE !

Il ouvrit doucement la porte. Elle donnait sur l’extérieur. Il hésita un instant.

- SIMON !

Il se précipita dehors et ferma la porte derrière lui. La foudre tombait toujours, mais elle semblait si loin maintenant. Il ne se sentait pas en sûreté pour autant. Devant lui se trouvait une autre porte.
Et il y avait encore ces panneaux : SÉCURITÉ ! CACHETTE ! ELLE NE TE TROUVERA PAS ICI !
Simon ouvrit la porte. La situation lui semblait étrangement familière. Il eut un mouvement de recul.
La mémoire commençait à lui revenir.

- Lisa sera bientôt là..

Il se tourna vers la porte. La porte s'ouvrit. La créature sortie. Simon la reconnue. C'était bien elle. Lisa. Son amie. Une perle de sueur coula sur son menton.

- Je m'étais caché en haut de cette tour lorsque j'ai entendu la foudre tomber. Lisa savait où j'étais et elle est venue me chercher.

- Simon ?

- Et c'est ici qu'elle...

Simon regarda son amie. C'était devenue une belle jeune femme. Elle avait une marque sur la moitié du visage. La marque qu'elle avait eue lorsque la foudre l'avait frappé quand elle était petite.
Elle avait survécu.
Elle s'en était remis.
Elle lui avait pardonné.
Tout le monde lui avait pardonné.
Sauf lui.
Il tomba à genoux.
Tout ça parce que la foudre le terrifiait.
Il regarda la cachette qu'il avait prise il y a des années pour se cacher de l'orage. La foudre allait bientôt tomber. Il devait se cacher. Se mettre en boule. Il ne pouvait pas affronter sa peur. La fuite était la seule solution.

- Simon où est tu ?

Les panneaux semblaient devenir de plus en plus insistant.

CACHE TOI ! TU NE PEUX PAS LA SAUVER ! PROTÈGE-TOI DE LA FOUDRE !

Simon se releva. Non. Pas cette fois. Il pouvait... Non. Il devait agir ! Faire quelque chose. La foudre est une chose terrifiante, mais il devait la sauver. Il n'y avait qu'un moyen.

Il regarda Lisa qui semblait le chercher sans le voir. De l'électricité crépitait de sa cicatrice, comme si elle le défiait de l'approcher.

- Cette fois...

Il se précipita sur son amie et l’agrippa. La marque lui envoya une décharge. La peur lui fit lâcher son amie un instant mais il reprit courage.

- Cette fois, c'est toi qui te caches et c'est moi qui prends la foudre.

La marque lui envoyait de plus en plus de décharge. Il grimaça et continua à s'approcher de la cachette.

- Simon ?

Simon poussa Lisa dans la cachette. Il ferma la porte et jeta un regards de défis à l'orage.

- JE SUIS PRÊT ENFOIRÉ ! ENVOIE TOUT CE QUE T'AS !

Un éclaire gigantesque tomba juste devant la tour comme pour tester sa détermination. Une perle de sueur coula sur le menton de Simon. Il sourit.

- Quoi ? Tu sais pas viser ?

Un éclaire titanesque se forma au-dessus de Simon. Cette fois, il allait se le prendre pour de vrai. Il tomba avec une infinie lenteur. Comme pour signifier à Simon qu'il pouvait encore reculer.
Le jeune homme respira un grand coup et leva le poing vers la colère du ciel en signe de défis. Elle ne lui faisait plus peur.
La foudre le frappa.

Simon ouvrit les yeux. La tour s'était effondré. Il était libéré. Libéré de la peur et de la culpabilité qui le hantait.
Simon 007

Trophée
Phénix de Dreamland
Agent élémentaire
Défense

Triple-Attaque
Vétéran
Engagé

Naissance
C'est l'heure du dudududuel !
T'es mort !
Darwin
Grand Voyageur
Dialogue de Sourd
Aïe !
Casse-noix
2 en 1
1 étoile
Try Again
Foutu livre !
Outillage
Oh la belle bleue !
Galinette cendrée
Service civique
Collation
Patchwork
Bon point
Chrysanthème
2 étoiles


Avatar créer à partir de renders-graphique.fr . Merci à Tenshirok.
Avatar de l’utilisateur
Black-Sheep
Clé des Flood
 
Messages: 1152
Inscription: 17 Juin 2014, 10:08
Localisation: Un peu moins à l'ouest
Nom du perso [Rp]: Simon
Phobie/ Pouvoir: Elémentaire de la foudre

Re: Simon

Message non lupar Père Castor » 30 Jan 2017, 01:08

Simon a vaincu sa phobie. Il devient un Voyageur.

Il devient un Contrôleur de la foudre, c'est plutôt risqué vu le contexte.

Bienvenue à Dreamland !
Moi quand je lache des caisses ... Elles sont en métal !
Avatar de l’utilisateur
Père Castor
Conteur
 
Messages: 16982
Inscription: 12 Aoû 2010, 22:26
Phobie/ Pouvoir: Créer la réalité
Classement [Rp]: Inclassable

Précédente

Retourner vers Relouland [Règles, Présentations Rp' & Fiches perso']

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron