Page 1 sur 3

[Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 22 Sep 2010, 20:09
par Père Castor
Alkaria

La Prison de Dreamland


Image


*Contrairement à ce que beaucoup pourraient croire ... Il existe des règles à Dreamland ... Des règles que certaines créatures que l'on nomme "les juges" tiennent à faire respecter... Quoi qu'il en soit, personne ne prononce le nom de la prison de Dreamland sans une pointe d'angoisse.

Image
Les 5 Juges Magisters - Maitre des Juges et vassaux du Cerbère.



Personne ne sait ce qui arrive aux rares contrevenants, car rares sont ceux qui ont osé aller contre la loi immuable de Dreamland ... Cette absence d'information laisse place aux plus grands fantasmes ... Qu'arrive-t-il aux personne qui se font attraper ? Tout le monde se pose la question... Mais personne ne veut vraiment savoir la réponse ..

Les Juges, prononcent-ils plusieurs sortes de peine ? Quelles sont-elles ? Quel est le sort des prisonniers ?

Une chose est sûre ... C'est que la prison est une immense tour lugubre perdue au milieu de nulle part ... Un endroit de la Zone 4, voire de l'hypothétique Zone 5, où les éléments et les créatures se déchaînent ... Les cellules se développeraient dans la tour et dans un réseau souterrain sous la bâtisse ...

Y a t-il une hiérarchie avec un Roi ou des Lords ? Encore une question qui restera longtemps sans réponse... Et je ne vous souhaite pas de la trouver ... *

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 10 Sep 2011, 11:35
par Kiel la défaite
Le cachot est froid et humide. La puanteur qu'il s'en dégage est atroce et les fer qu'ils portent aux bras et aux pieds lui lacère la peau. Il se recroqueville contre lui même, essayant de se souvenir mais hélas, l'anneau qu'il porte qu cou l'en empêche. Que fait t'il ici? Il n'en sais rien. C'est comme si quelque chose altérais sa mémoire car il ne se souviens même plus de son nom.

*Clap Clap Clap*

Le sons des pas résonne à ses oreille comme un tambour perforant son âme. Ce bruit détruit son être, écrase son bonheur, troue les dernière raisons qu'ils lui reste, lui enlève la paix dans sa prison. Et pourtant il attend la venu de son geôlier, il veut lui faire face, le regarder droit dans les yeux comme un instant de défit. Même enchainé il restera brave, même réduit à l'état d'un cadavre il restera digne. Même sans mémoire il restera fier de lui même.

*Clap Clap Clap... Pap!*

Le pas s'arrête. En regardant en bas il peux voir deux pieds, deux jambes... une armure. Mais qu'est ce qu'un armure déjà? Et une prison? Il ressentait déjà en lui le mauvais vice de l'enfermement. Avait t'il été un criminel? Mais qu'est ce qu'un criminel? Comment deviens t'on méchant? Il pouvait voir les yeux de son geôlier. Il pouvait les fixer indéfiniment. Il savait que si il le regardait, le temps s’arrêterait tant que l'un deux n'aura pas posé un genou à terre. Ses yeux sont beau et froid, il sont azurée mais terne. En regardant sa pupille, on ressent soudainement un frisson qui nous parcours le corps. Cet homme semblais si fort mais si pathétique. Il devais surement être habitué à tuer. Mais qu'est ce tuer? Pourquoi le regarder? A quoi cela servirait t'il? Il est enfermé, ce n'est plus qu'un loque humaine. Un cadavre sans intérêt. Il ,e pouvait plus réfléchir correctement, il sentait même quitter sa conscience. La raison qui vous pousse à lutter pour survivre. Non, il se laissait mourir mais pour cet homme, il rassemblait son énergie pour le défier. Pourquoi? Parce qu'il n'a plus rien à perdre, parce qu'il veut une dernière fois exprimer ses sentiments. Puis il baisse les yeux, devenant vide de toute trace d'émotion... Il a déjà perdu, il doit lui donner le reste de son humanité. Puis poser la tête sur le sol. La chute est si lente, et son paysage deviens si terne. Pourquoi n'arrive t'il plus à penser... c'est comme si... tout devenais... noire... Et ses yeux se ferme, lentement... et une douce vague, comme dans cette mer de vie, de mort, l’apaise avant de rendre son dernier soupir...

Tout est noir... dans mon cœur...

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 06 Aoû 2013, 21:53
par Touffu
* Django ouvre les yeux dans une pièce sombre sans aucun artifice . Une faible lueur provenant du clair de lune surement passe par une petite fenêtre située à 3 mètre du sol . Dans cette semi obscurité on peut voir que la pièce n'est équipée que d'une natte à même le sol et d'une fosse dans un coin ou faire ses besoins .
Django est fatigué mais se lève tout de même pour se mettre debout et s'approcher du mur sous la fenêtre pour sentir un léger courant d'air charriant une odeur de bord de mer .
Le jeune homme reste la quelques instants, le front posé contre le mur et le reste du corps flasque, profitant de la fraicheur de la pierre .
Un hurlement déchire soudain le lourd silence du lieu . Django sursaute et se retourne vers la lourde porte munie d'une petite fenêtre avec des barreaux . Derrière cette porte, on entend au loin quelqu'un hurler à la mort . Peu rassuré le dreadeux s'approche doucement de la porte close . Ses pieds nus formant des traces nettes dans la poussière accumulé au sol depuis des années .
Finalement il arrive au seuil de la porte, approchant la tête de la petite fenêtre il n'entend plus maintenant que long gémissement plaintif venant certainement d'une voie d'homme .
Alors qu'il s’apprêtait à observer du coin de l'oeil le couloir qui semblait border sa cellule, une ombre massive passa rapidement devant lui .
De frayeur il tomba directement sur les fesses et se mit à reculer toujours assit jusque dans un coin de sa petite cellule . Un lourd silence s'abat de nouveau sur la prison . Les gémissements ont cessé, l'on n'entend plus maintenant qu'un souffle roque qui semble revenir sur ses pas . L'ombre réapparait alors sur le pas de sa porte . Django retient alors instinctivement sa respiration et ne bouge plus d'un pouce . La "chose" semble humer l'air car le bruit d'un reniflement incessant s'entend derrière la porte .
Puis un cliquetis lent résonne du gong de l'entrée et Django ne peut alors plus retenir un hurlement de peur .
D'un grincement affreux sonnant comme les trompettes de la mort, la porte s'ouvre et une lueur de lanterne aveugle alors complètement Django qui ne peut que détourner la tête après avoir passé un certain temps habitué à une quasi obscurité . Des bruits de pas donnent signe au dreadeux que la créature quelle quelle soit s'avance jusqu'à lui d'un pas lent et agile .
Django trouve alors la force de ré-ouvrir les yeux pour les tourner vers le geôlier de sa prison et les lever vers cette ombre imposante ... mais il se réveille hélas avant de pouvoir vraiment discerner son visage ... en sueur sans vraiment savoir pourquoi . *

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 27 Jan 2015, 01:06
par Popi
*Zeno fut aspiré dans un vortex étrange. Il se trouvait dans une endroit coloré, bien différent du lieu précédent. Devant lui, un immense bâtiment s'érigeait*

Wow, ou est-ce que je suis arrivé? Je suis ou la?

*Zeno examina les alentours s'il ne trouvait personne il se dirigera doucement, tranquilement vers le bâtiment pour explorer celui ci et essayer de trouver âme qui vive.*

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 27 Jan 2015, 03:11
par Père Castor
*La très très très lourde porte est fermée. Ironique pour un invocateur de portes d'être bloqué devant une porte ?

huhu.*

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 27 Jan 2015, 21:25
par Popi
*La porte ne voulait pas s'ouvrir. Zeno avait beau tirer, pousser de toutes ses forces, elle ne bougea pas. Il était encore tombé sur un lieu étrange où le seul signe de vie intelligente aux alentours était impossible d'accès.*

Réfléchis, réfléchis.

*Notre protagoniste se posa un peu, tout en surveillant les alentours pour éviter toute mauvaise rencontre, et se mit à chercher un moyen de rentrer. La curiosité l'envahissait et il mourrait d'envie de voir ce que - je cite - "la très très très lourde porte" avait à cacher.*

J'ai toujours vu mon pouvoir comme quelque chose qui sortait. Et si au contraire je le prenais comme quelque chose qui peut rentrer? Après tout une porte ça sert aux deux actions. Mais si mon pouvoir est en rapport avec mon cauchemar, celui qui a tout lancé ça serait quoi précisément. Je n'ai jamais eu peur des portes. Ca serait plutot, de ne pas avoir le contrôle, avoir des imprévus, laisser sa part au hasard? Et si...

*Zeno essaya de se concentrer et de fusionner une porte avec celle déjà existante. Son but était de créer une porte qui le laisserai passer*

Ca ne va jamais marcher !

*Peut être que dans son inconscient, cette phrase, qu'il n'avait pas voulu formuler, s'était développé. Et si pour guider son pouvoir il fallait s'attendre à ce qu'on ne voulait pas qu'il se produise? Pour laisser libre cours à ce qu'il voulait réellement qu'il se produise? Mais s'attendait-il à ce que la porte le laisse passer? Ou que ça ne puisse pas marcher? La seul chose que nous savons cher lecteur, c'est qu'il invoqua cette porte:

Image


Mais de taille plus modeste (la taille pour faire passer un homme). Se trouva-t-elle fusionée à la porte, évoquée juste avant ou juste après? Seul Père Castor nous le dira*

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 28 Jan 2015, 01:36
par Père Castor
*La porte apparait entre lui et la porte, projetant le Voyageur en arrière. Zeno ne voit pas ce qui se passe mais plusieurs trucs semblent attaquer la très lourde porte qui parvient cependant à rester en place. La porte invoquée par Zeno finit par disparaître laissant de grosses traces de brûlure au niveau de l'invocation signe que son pouvoir venait d'attaquer la porte et que cette dernière n'avait strictement rien.

Pourtant, cette dernière s'ouvre petit à petit dans un grincement inquiétant. Un homme attendait derrière et il allait vers Zeno. Cette homme portait une armure complète ne laissant rien voir de qui il était réellement.

Zeno ne le savait pas, mais il était en train de rencontrer une des créatures les plus puissantes et dangereuses de Dreamland.*

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 30 Jan 2015, 22:17
par Popi
*Zeno était par terre. Il vit un homme en armure complète s'avancer*

J'ai une vieille impression de dark souls et j'aime pas trop ça

*Il parla à l'homme d'une voix empreinte de timidité et de doute. L'homme serait il hostile?*

- Euh, bonjour, je suis un peu perdu, peut-être pourriez vous m'aider? Je voyager dans un endroit particulier, comme souvent dans dreamland me diriez vous, j'ai ouvert une porte et je me suis fait happer. Je me suis donc arrivé ici. J'ai voulu ouvrir cette porte pour faire le chemin inverse et au pire des cas pour comprendre ou j'étais arrivé. Mais ça ne s'est pas passé comme prévu. Savez vous ou l'on est?

J'espère qu'il est du genre causant.

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 01 Fév 2015, 21:18
par Père Castor
*L'homme en armure s'arrête devant Popi.*

-Tu es ici à Alkaria, la prison de Dreamland Voyageur. Tu dis être arrivé là par erreur ? Quelle était la nature de la porte qui t'a amené ici ? Dans quel Royaume étais-tu ?

*La voix résonnait dans l'armure. L'homme ne semblait pas menaçant malgré sa voix emprunte d'autorité. C'était quelqu'un de puissant qui voulait avoir des réponses à ses questions.*

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 04 Fév 2015, 20:29
par Popi
-Tu es ici à Alkaria, la prison de Dreamland Voyageur. Tu dis être arrivé là par erreur ? Quelle était la nature de la porte qui t'a amené ici ? Dans quel Royaume étais-tu ?

Une prison? A Dreamland? Qui fixe les lois? Je me demande qui est enfermé

- Euh la nature de la porte? Je ne sais pas trop quoi vous dire. C'était une porte immense avec le le symbole de l'Ouroboros inscrit dessus. Quand au nom du royaume je ne peux pas non plus vous en dire d'avantage je ne sais pas. J'étais dans un endroit bizarre ou je suis passé du néant a un décors loufoque avec des escaliers infinis et des rubans de Mobius inscrits sur les dalles au sol. Ca vous dit quelque chose?

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 07 Fév 2015, 02:27
par Père Castor
*Le grand dadet en armure fait "non" de la tête.*

-Peut-être un rapport lointain avec ton pouvoir...

*Le chevalier croise les bras.*

-Quoiqu'il en soit, la place d'un Voyageur de ton acabit n'est pas ici. Tu n'as aucun intérêt à rentrer dans la prison et l'environnement de ce lieu est bien trop dangereux pour toi. Rare sont les guerriers à s'aventurer sur ces territoires.

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 10 Fév 2015, 13:10
par Popi
-Peut-être un rapport lointain avec ton pouvoir...

Comment ça?

-Quoiqu'il en soit, la place d'un Voyageur de ton acabit n'est pas ici. Tu n'as aucun intérêt à rentrer dans la prison et l'environnement de ce lieu est bien trop dangereux pour toi. Rare sont les guerriers à s'aventurer sur ces territoires.

Comment je me démerde pour toujours être dans la merde?

- Pourrais-je en profiter, au moins, pour vous poser des questions? Vous avez l'air d'en savoir beaucoup sur Dreamland. Qu'entendez vous par un rapport lointain avec mon pouvoir? Qu'êtes vous et à qui est destiné cette prison? Si cette prison existe j'imagine qu'il y a des lois, qui les écrit, qui décide, qui ou quoi est au centre de tout?

*Zeno était peut-être dans la merde à voyager dans une zone qui n'est clairement pas pour lui mais il voulait profiter de cette chance dans sa malchance pour en apprendre un maximum*.

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 11 Fév 2015, 20:12
par Père Castor
*L'homme en armure hoche la tête pour inviter Zeno à poser ses questions. Ce dernier demande plusieurs choses et il répondra aux questions dans l'ordre dans lesquelles elles ont été posées.*

-Pour le rapport lointain avec ton pouvoir, je ne faisais que le supposer, je n'ai malheureusement aucune autre information à ce propos.

*...*

-Je suis un Juge de Dreamland, un guerrier de la justice au service du Cerbère. Le bâtiment qui est devant toi est Alkaria, la prison de Dreamland.

*...*

-Personne n'écrit les lois de Dreamland car elles sont déjà écrites. Le Cerbère et ses juges sont chargés de les faire appliquer et de punir les contrevenants.

*...*

-Si tu n'as pas d'autres questions, j'aimerais pouvoir te renvoyer dans un lieu qui te siérait plus.

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 11 Fév 2015, 21:37
par Popi
-Si tu n'as pas d'autres questions, j'aimerais pouvoir te renvoyer dans un lieu qui te siérait plus.

Il rigole? J'en ai cent mille !

- J'en ai encore quelques unes. J'imagine que vous êtes quelque peu occupé donc je vais les sélectionner. Vous parlez du Cerbère. Vous parlez de la créature légendaire, gardienne du Styx?
Vous dîtes que les lois sont déjà écrite, par qui, par quoi? Est-il possible de les voir?
J'ai récemment entendu parler d'un voyageur nommé Attila. De ce que j'ai compris il entrainement désespoir et destruction sur son passage. Pourquoi ne se trouve-t-il pas dans cette prison? Ne vous méprenez pas, je ne porte aucun jugement de valeur, ce n'est que de la curiosité et la volonté de comprendre ce monde qui a tant à offrir.


*Zeno posa ses questions tout en laissant son interlocuteur répondre avec respect et politesse.*

Re: [Zone 5] La prison de Dreamland -Alkaria-

Message non luPosté: 13 Fév 2015, 01:52
par Père Castor
-Je parle du Cerbère, le gardien de la justice et de l'ordre de Dreamland.

*...*

-Les lois ont été rédigées dès la fondation de Dreamland par les premiers Rois des rêves et Seigneurs Cauchemars. Il est bien entendu possible de consulter les lois de Dreamland, mais ces dernières sont souvent difficile à comprendre et à interpréter quand on n'est pas habitué.

*...*

-Attila ? C'est un Voyageur puissant mais qui n'a enfreint aucune loi. Nous n'avons aucun intérêt à tenter quoique ce soit contre lui.